Environnement

 Prairies fleuries

Le concours a été lancé en 2010. Il est porté au niveau national par un collectif de structures dont l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture,la Fédération des parcs naturels régionaux, Parcs nationaux de France , qui bénéficient de l’appui de l’INRA et d’un bureau d’étude Scopela.
Depuis le 1er janvier 2014, le concours est intégré au Concours général agricole, aux côtés des concours animaux, produits et lycées agricoles !

Les valeurs véhiculées par le concours des prairies fleuries s’appliquent aux paysages, à l’écologie, à l’agri-environnement et l’alimentation.

Paysages : la (re)connaissance d’un patrimoine naturel “ordinaire”
Les prairies naturelles riches en espèces et leur environnement associé (haies, vergers, murets, cours d’eau, lisières…) enrichissent le paysage remarquable des Parcs.

Ecologie : la biodiversité en partage !
Le concept des prairies fleuries repose sur une méthode accessible à tous pour mesurer la biodiversité des prairies naturelles : l’observation de fleurs indicatrices faciles à reconnaître !

Agri-Environnement : les prairies naturelles sont façonnées par les éleveurs
Alors même que l’agriculture est perçue trop souvent comme une activité polluante dans l’opinion publique, le concours fait prendre conscience du rôle positif que jouent les agriculteurs dans la préservation des prairies naturelles et de leurs fonctions environnementales.

Alimentation : le goût des produits dépend de la qualité des prairies
La richesse floristique des herbages soutient une production agricole de qualité, notamment la qualité organoleptique et nutritionnelle des fromages, de la viande et des miels de terroir.

Environ 2 000 agriculteurs y ont déjà participé.

En 2017, Thierry Brillant, éleveur de la commune, a obtenu le 1er prix ex-æquo du secteur « Mercantour-Alpi Marittime », dans la catégorie  « Fauche (et pâturage) : Montagne », prix remis à Beuil, lors de la Foire aux Bestiaux de septembre.

img4ccff36353328

Tri des déchets

Le tri écologique des déchets est la responsabilisation du citoyen, qui trouve là un moyen simple de contribuer à la bonne gestion de sa collectivité et à la préservation de son environnement, en prenant conscience du fait qu’un geste individuel, aussi anodin soit-il, peut avoir des retombées globales.

Vos points d’apport volontaire…

– Les emballages et papiers
– Le verre
– Les déchets résiduels

img4cc185a8b8988

Actuellement 12 points de collecte situés :

Place de Gaulle

Carrefour du Pissaîre

La Croix rue Napoléon III
Place Jean Robion

Route du Castel

Condamine

Route Ciriei

Chapelle sainte Anne

Palace Mont Mounier

Serre de Nairaud

Launes inférieur

P.E.P

– Les textiles et chaussures
Conteneur place de Gaulle (ramassage à destination de l’association Montagn’habits, St Auban)
– Les encombrants
Dépôt aux points de collecte des ordures ménagères
– Les piles
Mairie, Office de Tourisme et tabac presse
– Les huiles alimentaires
Conteneur Place de Gaulle
– Les déchets automobiles
Déchetterie « des Charmes »
– L’électroménager
Déchetterie « des Charmes »
Les vendeurs sont dans l’obligation de récupérer les appareils usagés.

Bon à savoir
Déchetterie « des Charmes » – heures d’ouverture « cliquez ici »
Le cycle de recyclage du papier, du verre, des métaux et du plastique « cliquez ici »
Le compostage individuel « cliquez ici »
Le bénéfice du tri sur l’environnement « cliquez ici »