Activités hivernales

Beuil est le berceau du ski et des sports d’hiver dans les Alpes Maritimes. De cette époque « héroïque », les beuillois gardent le goût de l’accueil et de la convivialité que seuls peuvent offrir les habitants d’un village de montagne authentique

img4cdc0792e462e

La naissance des sports d’hiver

Les messieurs sont en cravate, les dames portent chapeau et n’ont pas renoncé à l’élégance de jupes un peu encombrantes sur des skis. Les chasseurs alpins sont en uniforme rutilant.
C’est en 1910, au mois de mars.
Le Ski Club des Alpes Maritimes inaugure ses premiers concours : courses de vitesse, de fond, de saut et de style ou encore de luges.
On se mesure par catégories : militaires, hommes, femmes, enfants ou toutes catégories confondues.
Le sport est nouveau, la station aussi. L’un et l’autre sont promis au succès. Le ski à Beuil dans les années 30 « cliquer ici »

img4cdc07c079a2f
Le ski alpin

Les pistes, au départ de la Condamine ou des Launes réservent de belles descentes à ski avec pour décor le mélèzin.
Elles permettent également la liaison avec la station de Valberg pour un domaine skiable d’envergure.
Le domaine de Beuil-Valberg s’étend sur près de 130 km de pistes. 22 remontées mécaniques desservent 52 pistes de ski : 6 noires, 22 rouges, 13 bleues et 11 vertes.
Télécharger le plan des pistes

img4cdc07d3178a1

Le ski de fond

Le ski de fond est une activité qui permet de se ressourcer au contact de la nature. Ce loisir, originaire des pays scandinaves, est un sport complet qui offre de belles
possibilités de balades sur les nombreuses pistes aménagées et Beuil possède les reliefs adéquats pour proposer en la matière le plus grand domaine des Alpes Maritimes.
Trois pistes vous attendent :
– la piste verte de « La Sagne » : petit parcours plat, sans difficulté, idéal pour l’initiation
– la piste rouge de « Cumba Clava » : jolie boucle de 1,5 km, sans grosse difficulté, à travers une forêt de mélèzes

img4ce5994cb4934

– la piste rouge du « Plateau Saint Jean » : beau parcours de 12 km permettant d’atteindre le plateau Saint Jean et son panorama à 360°
Ces pistes sont tracées et entretenues régulièrement pour pratiquer les deux techniques de ski de fond, pas alternatif et skating ou pas de patineur. Le matériel peut
aisément être loué sur Beuil.
Redevance à acquitter à la caisse des Launes.
Télécharger le plan des activités nordiques de Beuil

img4cdc091b69177

La raquette à neige

La raquette à neige, c’est le plaisir des balades en famille ou entre amis, dans de grandes étendues de neige vierge. Alors si vous aimez la montagne, la neige et les balades, laissez-vous tenter par les itinéraires de la station de Beuil.
Itinéraire bleu : Découverte
Distance : 4,3 km
Dénivelé : 150 m
Durée : environ 2 h
Au départ de la Condamine, parcours découverte avec une vue magnifique sur le village de Beuil et en arrière plan, le majestueux Mont Mounier.

img4ce594d39714f

Itinéraire rouge : Chapelle Saint Jean Baptiste
Distance : 12 km
Dénivelé : 330 m
Durée : environ 5 h
Au départ de la Condamine, par un beau parcours balisé, la piste traverse les hameaux du Serre et de Bergians Soutran. Le randonneur peut ensuite découvrir une magnifique forêt de mélèzes avant de déboucher sur le plateau Saint Jean.
Il pourra contempler d’en haut le site des gorges du Cians non sans avoir observé tout au long des traces d’animaux sauvages.
Itinéraires tracés, balisés, non sécurisés. Evolution sous votre propre responsabilité.

La luge 

La luge, tout le monde connaît. Les beuillois aussi, qui, dès les premiers flocons ont tous traîné la leur, avec une ficelle, dès la sortie de l’école.
Le site de la Condamine vous attend pour des descentes où petits et grands pourront s’enivrer de vitesse.

img4cdf10e47f111

Le saut à ski

Dès 1909, le Chevalier Victor de Cessole est convaincu du grand intérêt du site de la commune, ce qui conduit en 1910 à l’organisation du premier concours international de ski à Beuil se terminant par deux épreuves de saut et de style.
C’est en 1930 que Beuil inaugure le tremplin de la Condamine remplacé dès 1937 par le tremplin olympique des Launes utilisé pour la dernière fois en 1996 lors des championnats d’Europe de saut à ski.