L'ETE 2017
FETE PATRONALE DE LA SAINTE ANNE
Jeudi 27, vendredi 28, samedi 29 et dimanche 30 juillet 2017

FESTIVAL DES ARTS
Du samedi 12 au mardi 15 août 2017

JOURNEES MEDIEVALES
Samedi 19 et dimanche 20 août 2017

FOIRE AUX BESTIAUX
Samedi 9 et dimanche 10 septembre 2017









TENNIS
Profitez des tarifs à 3 € de l'heure jusqu'au mois de juin

Les corps d'Etat

Posté le 28/07/2010 16:40:00
Accueil > Vivre à Beuil > Les corps d'Etat


  
  

Centre de montagne de la 6°BLD
La 6° Brigade légère blindée possède, pour le séjour des unités un chalet de montagne situé sur la commune de BEUIL les LAUNES, à environ 80 km au nord de Nice dans le département des Alpes-Maritimes.
Outre les unités de la 6° Brigade Légère blindée, les unités extérieures peuvent bénéficier des facilités offertes par le chalet en fonction du taux d’occupation par les unités de la 6°Brigade Légère Blindée. Pendant les périodes scolaires et week-end, les familles du personnel de la défense ont la possibilité d’accéder au chalet, moyennant une contribution couvrant les frais de séjour.
L’entrainement en montagne, les séjours de cohésion et l’accueil des familles à conditions avantageuses sont les raisons de l’existence de ce chalet.

LE CENTRE DE MONTAGNE DE BEUIL CASERNE CORD’HOMME ET SON HISTORIQUE

Le quartier CORD’HOMME est édifié en 1932, il porte le nom d’un chef de corps du 141ème R.I.A, tué au combat pendant la Grande Guerre.
La caserne de Beuil est inaugurée en 1932, elle abrite le 141ème R.I.A. de Marseille de cette date à 1934, puis le 74èmeBataillon d’artillerie de Forteresse (régiment de Marseille) de 1934 à 1939.elle sert en hiver de base d’entraînement pour les sections d’élites d’éclaireurs skieurs des B.C.A et R.I.A. Pendant plusieurs années sont venus des éléments du 3ème R.I.A, des 9ème, 18ème, 20ème et 22ème B.C.A et du 94ème R.A.A. En été, le centre continue d’être le lieu d’importantes manœuvres de groupe.
Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, bien que militairement inactif, le centre de Beuil est confié au 74ème B.A.F. Il servira de colonie de vacances pour les enfants des prisonniers français retenus en Allemagne. Par contre, à la fin de la guerre, de nombreux prisonniers autrichiens y seront détenus.
En 1947, le centre reprend du service avec l’arrivée du 141ème R.I.A. Abandonné en 1949 et 1950, il accueille en 1951 et 1952 les sections d’éclaireurs skieurs du 22ème B.C.A. Il est de nouveau délaissé, pendant une période de six ans (1953 à 1958), ne servant qu’épisodiquement pour des colonies de vacances. De 1958 à 1962, les Sœurs de Saint Vincent de Paul de Nice y organisent des séjours d’enfants, puis c’est de nouveau le 22ème B.C.A. qui gère ce centre jusqu’à sa dissolution en 1976.
Le centre connaîtra ensuite d’autres affectations, devenant notamment Centre de Montagne Régional (1er novembre 1977).
Depuis novembre 1984, il appartient à la 6°Division Légère Blindée devenue 6°Brigade Légère Blindée à compter du 01 juillet 1999.
Son corps support est le 21°Régiment d’Infanterie de Marine de Fréjus.

PERSONNEL AUTORISE A SEJOURNER

Le centre de montagne de Beuil est ouvert :

1. EN DEHORS DES PÉRIODES DE VACANCES SCOLAIRES :
 - en priorité aux unités de la 6°Brigade Légère Blindée,
 - aux unités des autres armes et armées.

2. PENDANT LES PÉRIODES DE VACANCES SCOLAIRES :
 - aux familles du personnel de la 6°Brigade Légère Blindée,
 - aux familles du personnel militaire ou civil hors 6°BLB.
 - aux autres organismes qui en expriment la demande par écrit au général, commandant la 6°BLB.

3. LES WEEK-ENDS (hors vacances scolaires) :
 - le centre est ouvert aux clubs sportifs et artistiques des régiments de la Brigade (voire extérieur à la 6°BLB).
 - aux familles du personnel militaire et civil de la 6°BLB.
 - aux familles du personnel militaire et civil extérieur à la 6°BLB.

Capacité :
La capacité maximum d’accueil du centre est de 200 places pour les unités et de 70 pour les familles :
Toutefois, compte tenu de l’insuffisance des installations sanitaires et de la faible capacité des cuisines, une pleine occupation du centre doit demeurer exceptionnelle

PERSONNELS

Le centre de montagne de Beuil constitue un détachement de 2ème catégorie du 21°Régiment d’Infanterie de Marine pour ce qui concerne son encadrement.
 Celui-ci est constitué :

Personnel permanent :
      - d’un sous-officier chef de centre, qualifié chef de détachement haute montagne.
      - d’un sous-officier adjoint qualifié chef de détachement haute montagne.
      - d’un comptable  détaché du 21°RIMa).
      - d’un chef cuisinier  détaché du 21°RIMa).

Personnel de soutien :
Pour le bon fonctionnement du centre, la 6°Brigade Légère Blindée met en place 8 militaires du rang encadrés par un gradé, détachés par chacun des régiments de la brigade, à tour de rôle pour quatre mois.

                                                                                                           "Haut de page"

  
  

Histoire et missions de la Gendarmerie Nationale... et de la Communauté de Brigades de Guillaumes/Valberg
Histoire
Héritière de la maréchaussée, la gendarmerie est une des plus anciennes institutions françaises. C’est une force militaire instituée pour veiller à la sûreté publique et assurer le maintien de l’ordre public et l’exécution des lois. Par ailleurs, elle participe à la défense de la Nation et à la protection des institutions.
La gendarmerie exerce la surveillance du territoire en s’appuyant sur un maillage territorial jusqu’à l’échelon du canton.
Les évolutions de la société et les déplacements de population imposent une adaptation permanente du dispositif territorial. L’Arme assume seule la responsabilité de la sécurité publique sur 95 % du territoire, au profit de 50 % de la population: concernant le canton de GUILLAUMES, la surveillance s'exerce sur une surface équivalente à 1/10eme du territoire des Alpes-Maritimes.
Organisation
La gendarmerie est organisée en unités territoriales et unités spécialisées. Le groupement de gendarmerie départementale (NICE pour les Alpes Maritimes) est l’échelon de commandement au niveau du département. Il est subdivisé en compagnies de gendarmerie départementale (PUGET THENIERS pour NICE) implantées dans les arrondissements. Ces compagnies sont divisées en brigades territoriales qui fonctionnent de manière autonome ou en communautés de brigades (COB) comme c'est le cas à GUILLAUMES/VALBERG.
Missions
Dans le cadre de la mission de sécurité publique générale qu'elle mesure de jour comme de nuit, la gendarmerie nationale s'attache à privilégier le contact avec la population. Elle garantit la protection des personnes et des biens, renseigne, alerte et porte secours. En été, comme en hiver, les gendarmes de la COB GUILLAUMES/VALBERG sont amenés ainsi à exécuter des missions plus spécifiques, comme par exemple la surveillance des pistes de ski, la  recherche de personnes perdues en montagne, la sécurité des festins et diverses manifestations du canton...

Mission essentielle de la Gendarmerie qui y consacre plus de 40 % de son activité quotidienne, la police judiciaire consiste à rechercher les infractions à la loi pénale, à les constater, à en rassembler les preuves et à en rechercher les auteurs. Dans l’exercice de la Police judiciaire, les personnels de la gendarmerie agissent soit en tant qu’Officiers de Police judiciaire (OPJ) soit en tant qu’Agents de Police judiciaire (APJ). Pour le canton, la COB GUILLAUMES/VALBERG compte 3 OPJ, 6 APJ, et 1 APJA (Agent de Police Judiciaire Adjoint). Les rôles et missions de chacun sont définis règlementairement mais aussi précisés chaque jour par le commandant de la COB au travers du service journalier et en fonction des évènements.
  
RAPPEL DES HORAIRES D'OUVERTURE AU PUBLIC :
-GUILLAUMES : du lundi au samedi de 08h à 12h et 14h à 18h
                       le dimanche de 09h à 12h et de 15h à 18h
-VALBERG :   du lundi au samedi de 08h à 12h et 14h à 18h 
                    le dimanche de 09h à 12h et 15h à 18h
                                                                                                                "Haut de page"

  
 Les Sapeurs-Pompiers volontaires
Le centre des sapeurs pompiers volontaires de Beuil a été créé en 1971 dans les hangars de l’armée.
En 1992, une nouvelle caserne est construite au lieu-dit « Les Scrouis », route de la Couillole, dont le chef de centre actuel est l’adjudant Jean-Luc Donadey.

Un officier, deux sous-officiers, six caporaux et neuf pompiers assurent la sécurité de la commune à l’aide de six véhicules adaptés aux diverses interventions.

En période d’hiver et d’été, le centre est de garde tous les jours avec un minimum de trois sapeurs-pompiers. Le reste de l’année, le centre fonctionne avec des gardes un jour sur trois.
Pour l’année 2009, 180 interventions ont été réalisées.

Pour devenir sapeur-pompier volontaire, une formation de 380 heures est nécessaire.
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Mairie de Beuil
29 bd Marcel Pourchier
06470 Beuil
Tel : 04 93 02 20 20
Fax : 04 93 02 20 29
maire@beuil.fr
Recherche :